Rechercher

COVID-19 : détention provisoire et reculs définitifs

Vendredi 3 avril, le Conseil d’Etat rejetait sans débat une requête de l’Union des Jeunes Avocats de Paris (UJA), de l’Association des Avocats Pénalistes (ADAP) et du Conseil National des Barreaux (CNB) portant sur l’ordonnance du 25 mars 2020, qui convient diverses mesures d’exception en matière de détention provisoire. Maîtres Rachid Madid et Alexandre Couilliot, avocats pénalistes au Barreau de Paris, décryptent pour Le Monde du Droit ces mesures d’exception.


Rachid Madid et Alexandre Couilliot, lemondedudroit.fr


Lire la tribune

Posts récents

Voir tout

"L'heure passe, la Justice demeure"

Paris, le 12 septembre 2020. J’interviens pour une victime de viols en réunion, crimes subis tandis qu’elle était âgée de 15 ans. C’était une collégienne. Les faits remontent à 2001, la plainte à 2009

Friedland AARPI

41, avenue de Friedland

75008 Paris

T. +33 (1) 83 62 40 28

F. +33 (1) 88 33 60 43

contact@friedlandco.com

  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon

- © 2020 Friedland AARPI -

Crédits photos : Huitième Art